Crise d’épilepsie que faire : quels conseils doit-on suivre ?

Crise d’épilepsie que faire : quels conseils doit-on suivre ?

La maladie et les troubles épileptiques touchent plus de personnes que nous pourrions le penser à travers la France entière, il serait bon de savoir reconnaître les symptômes de la maladie en plus des causes afin de pouvoir venir en aide aux personnes concernées et faire preuve de réactivité.

Nous allons vous en dire un peu plus sur le sujet à travers cet article qui vous permettra de connaitre la bonne réaction à adopter en cas de crise d’épilepsie.

Reconnaître une crise d’épilepsie

Une crise d’épilepsie est caractérisée par une suite de convulsions et causée par une activité des neurones plus intense que la normale. Ces convulsions peuvent affecter toutes les fonctions du cerveau et les symptômes peuvent inclure, en plus d’une perte de conscience, ce qui suit.

  • Une chute brutale et une incapacité à se relever.
  • Des contractions musculaires au niveau des bras et des jambes.
  • Des perceptions changées.
  • Une respiration très bruyante.
  • Une hallucination peut précéder le symptômes ci-dessus.

Cela dit, les symptômes chez une personne demeurent généralement les mêmes et se manifestent de la même façon à chaque fois que la crise survient. Les épisodes peuvent s’avérer aussi bien rares que très fréquents en fonction des individus.

Crise d’épilepsie : quelles sont les personnes à risque ?

La crise d’épilepsie a tendance à toucher certaines personnes plus que d’autres, à commencer par les personnes dont les proches ou les membres de la famille souffrent ou ont par le passé souffert de ces épisodes. Le facteur génétique joue donc un rôle prédominant dans l’apparition des symptômes. Ce n’est pas tout puisque toute personne ayant subi un traumatisme au niveau du cerveau, notamment à la suite d’un coup ou d’un choc violent peut également développer le syndrome de l’épilepsie dans le futur. Ces crises surviennent le plus souvent après l’âge de la soixantaine ou alors chez les petits enfants. Plus les facteurs mentionnés sont présents, et plus les chances de développer des crises d’épilepsie sont nombreuses. Les sujets à risque doivent donc être surveillés et doivent consulter un médecin au moindre doute.

Autres causes possibles de la crise épileptique

Crise d’épilepsie que faire

Autrement, la probabilité demeure toutefois très peu élevée. Attention au fait que toute infection cérébrale peut également mener à une crise d’épilepsie, à leur tête la méningite, les infections de la moelle épinière, etc.

Les causes ne s’arrêtent pas là puisque l’une d’entre elles est nichée dans votre poche ou à côté de votre oreille lorsque vous allez dormir ! Saviez-vous que les ondes émises par votre smartphone adoré peuvent également grandement augmenter le risque d’épilepsie ? Ces ondes nocives constituent un facteur d’apparition de plusieurs troubles en plus de l’épilepsie comme la migraine ou les vertiges et constituent donc un véritable danger pour votre santé. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle de nombreux experts vous conseillent d’acheter au plus vite un patch anti-ondes qu’il vous faudra coller au dos de votre téléphone mobile. Certes, cela ne va pas réduire l’effet à zéro, mais permettra tout de même de grandement le réduire !

Comment réagir face à une crise d’épilepsie ?

Nous en venons désormais aux conseils que nos experts vous donnent afin de réagir lors d’une crise d’épilepsie pour prendre en charge la victime. Si vous êtes présent à ses côtés dès le début de la crise, essayez de la soutenir pour ne pas qu’elle se blesse au moment de sa chute. Il est également capital de la protéger lors des convulsions des éventuelles cibles qui pourraient la blesser. Il faudrait également tout de suite chasser ce mythe de votre tête : la victime de l’attaque ne peut ni sectionner, ni avaler sa langue. Ne vous en faites pas de ce côté-là et dépêchez-vous plutôt d’alerter les secours en composant le numéro 15 ou le numéro 18. L’un des deux numéros doit être composé si jamais les convulsions durent plus de cinq minutes ou dans le cas d’une blessure.

Recommandations supplémentaires lors de la crise d’épilepsie

Placez la victime en position latérale une fois les convulsions arrêtées et avant l’arrivée des secours et profitez-en aussi pour éloigner les badauds et autres personnes venues s’agglutiner autour du malade. Ce dernier ne voudrait certainement pas découvrir toute une foule autour de lui à son réveil. Enfin, nous savons à quel point les crises épileptiques peuvent s’avérer difficiles à gérer. Nous vous conseillons donc de faire preuve de sang-froid et de rester calme ! Souvenez-vous que les crises durent rarement plus de quelques minutes, et qu’elles finiront par s’arrêter. Gardez toutefois en tête les numéros et les pratiques données à travers cet article qui vous permettent de faire le nécessaire en cas de crise d’épilepsie.

Geralt

Articles similaires

Insomnie : quels sont les traitements envisageables ?

Insomnie : quels sont les traitements envisageables ?

Test fertilité homme : quel test faut-il privilégier ?

Test fertilité homme : quel test faut-il privilégier ?

Indigestion que faire : comment traiter ses symptômes ?

Indigestion que faire : comment traiter ses symptômes ?

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *